Alice ou le choix des armes – Stéphanie Chaillou

Alice ou le choix des armes traite du problème du harcèlement au travail.
Alice Delcourt est entendue pendant tout le livre par l’inspecteur François Kervelec, au sujet de la mort de son ancien supérieur hiérarchique, Samuel Tison, qu’elle avait accusé de harcèlement moral deux ans auparavant.
Plus qu’un roman policier, on comprend très vite qu’il va s’agir du témoignage d’Alice qui trouve dans cette enquête l’occasion de se faire entendre, droit qui lui avait été ôté par Samuel Tison.
Quelles armes utiliser pour se faire entendre quand la voie administrative vous a fermé les portes?
A travers des phrases courtes et des mots percutants Stéphanie Chaillou transcris avec une grande précision et intensité l’apparition puis les dégâts du harcèlement moral au travail, la souffrance psychologique mais aussi l’emprise et la manipulation du supérieur hiérarchique, et enfin l’isolement dans lequel se retrouve Alice quand elle s’oppose à lui.
Au delà du pur harcèlement moral, ce livre aborde la recherche de la place de chacun dans la société, ainsi que les notions de culpabilité et de résilience, et donc de vie.
Parmi mes regrets, un peu trop de répétitions qui expliquent pourquoi je me suis parfois ennuyée, et le théâtre imaginaire d’Alice, une idée très originale en fins de chapitres mais qui n’apporte finalement pas d’éclairage supplémentaire.
Au total, un livre qui traite d’un sujet de société très actuel mais manque peut être d’originalité.

Merci à Lecteurs.com pour cette lecture réalisée dans le cadre des Explolecteurs de la rentrée littéraire 2016.

leatouchbook

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s