La femme qui fuit – Anaïs Barbeau- Lavalette

Anaïs Barbeau-Lavalette nous livre dans « La femme qui fuit » un récit poignant de la vie de sa grand-mère, Suzanne Barbeau née Meloche (1926-2009) qui a fuit sa ville, son mari, et surtout ses enfants. Sous couvert d’un fort caractère, et éprise d’une liberté totale, elle part à la recherche de sa personnalité, notamment dans le milieu artistique automatiste. Courage, fuyons ? Non : lisons avant de juger !

L’usage de la deuxième personne du singulier, le « tu », permet à Anaïs Barbeau-Lavalette de s’adresser directement à Suzanne Meloche, et induit une intimité entre la petite-fille, sa grand-mère, et le lecteur. Sans voyeurisme pour autant, cela permet de comprendre les blessures à la fois de la mère d’Anaïs et les failles de Suzanne.

Le titre du livre, La femme qui fuit, laisse à penser que l’auteur à voulu écrire un livre à charge : une impression qui paraît moins évidente quand on avance dans le récit. Au delà des simples accusations factuelles d’abandon, Anaïs Barbeau-Lavalette, n’a-t-elle pas voulu réhabiliter sa grand-mère peu connue, et aborder le sujet de la fuite à la fois du point de vue de celui qui a été abandonné mais aussi de celui qui a abandonné, de même que le prix à payer pour la quête de liberté, à fortiori pour une femme dans une société conservatrice? Suzanne sera en effet à jamais perturbée, tiraillée entre l’abandon de ses enfants et son désir de liberté. Ses choix ont ouvert des failles qui ne se refermeront jamais.

Pour ce qui est de la forme, de courts chapitres et des phrases ramassées donnent du rythme et du tempérament à ce livre, permettant de mettre en relief le fort caractère de Suzanne Meloche.

Au total, un livre émouvant… féministe?!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s