L’arrondi silencieux – Corentine Rebaudet

IMG_1482 (1)

Attention coup de cœur ! Quand j’ai été contactée par Corentine Rebaudet dont je suis assidûment le blog unfilalapage.fr, j’ai été surprise : un auteur ne m’avait jamais proposé de lire son premier roman : et quel roman !
Il s’agit de l’histoire d’une famille bien tourmentée. A la mort de leur mère, deux sœurs et un frère, tous de pères différents, se retrouvent alors qu’ils connaissent leurs existences respectives mais n’ont jamais vécu ensemble. Gabrielle, l’aînée, indépendante working girl, se découvre un grossesse surprise alors qu’elle ne souhaitait pas avoir d’enfant. Ophélie, étudiante en médecine, est aux prises d’un compagnon violent. Et Jérôme, artiste peintre vit dans un milieu marginal et est sous l’emprise de la drogue. S’invitent dans l’histoire, Théodore, le dernier compagnon d’Edith, et Icare, l’inconnu de la famille dont Gabrielle partira sur les traces. Mais je vous en ai assez dit…
Les sujets que Corentine aborde sont lourds et forts : dénis de grossesse, transmission mère-fille, abandon, liens fraternels, non-dits, violence conjugale, drogue et marginalité entre autres. La naissance, la mort mais aussi l’amour, sont très présents.
J’ai aimé la plume de Corentine : les personnages sont dépeints avec beaucoup de justesse et de précision. Chaque mot a l’air d’avoir été soigneusement choisi… J’ai été touchée par les questionnements de Gabrielle, et ses tentatives tantôt maladroites tantôt ratées pour aider et ne pas blesser ceux qu’elle aime. J’ai été attendrie par la générosité de Théodore qui accueille les filles de la femme qu’il a toujours aimé, comme un père qu’il n’a pas été (enfin…lisez le livre et vous verrez que ce n’est pas si simple). Mais j’ai surtout été emportée par Ophélie : sa douleur insoutenable du début, mais aussi sa résilience par la suite et sa capacité à aimer les autres, totalement, et, malgré tout. Jérôme fait une apparition plus brève dans le récit, et m’a je l’avoue moins marquée.
Quand au titre, l’arrondi silencieux, il n’aurait pas pu être mieux choisi. Un livre qui m’a secouée et qui, je l’espère, ne restera pas silencieux !

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. unfilalapage dit :

    Oh ! Quel plaisir de lire ce si bel avis 🙂 Je suis très touchée que tu aies fait de mon roman un coup de cœur Carole ! J’espère avoir encore l’occasion de te faire passer d’agréables moments de lecture !
    Merci ❤

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s